Fonctionnement

 

L’OB MP est porté par un partenariat de 4 structures (Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, Conservatoire d’espaces naturels de Midi-Pyrénées, Nature Midi-Pyrénées et SPL ARPE Midi-Pyrénées, Agence du développement durable) et s’appuie sur le réseau des acteurs de la biodiversité en Midi-Pyrénées.

 

L’ensemble des règles guidant le fonctionnement de l’OB MP sont précisées dans la charte de l’Observatoire.

 

OBMP_schema_organisation

 

Des adhérents au sein de réseaux

Les adhérents sont vraiment au cœur de l’OB MP. Ils peuvent intégrer différents groupes de partage et d’échange :

  • les réseaux taxonomiques, regroupant des experts spécialistes de certains groupes taxonomiques
  • les groupes de travails de l’OB MP : ce sont des groupes créés par l’Observatoire pour créer une dynamique sur la production d’indicateurs
  • les projets labellisés par l’OB MP : ce sont des projets déjà existants en dehors de l’Observatoire, mais qui ont été labellisés par l’Observatoire parce qu’ils intègrent la production d’indicateurs

 

Des pôles thématiques pour la gestion des données

Afin d’organiser au mieux la collecte et la gestion des données, l’OB MP s’organise en 3 pôles thématiques :

  • le pôle Faune, animée par le CEN et NMP
  • le pôle Flore, animé par le CBN
  • le pôle Territoire, animé par l’ARPE

Les pôles Faune et Flore constituent la déclinaison régionale du SINP en Midi-Pyrénées.

Les missions de ces 3 pôles sont assez communes. Les pôles Faune et Flore mutualisent l’information biodiversité, coordonnent le réseau des acteurs en lien avec leur thématique, et organisent la validation des données. Ces 2 pôles s’appuient sur les réseaux taxonomiques pour ces missions. Le pôle Territoire quant à lui a pour mission d’identifier et de collecter les données sur les facteurs d’influence sur la biodiversité. Il coordonne également le réseau des acteurs en lien avec cette thématique.

 

Un Comité opérationnel pour la mise en œuvre des actions

Au sein de l’OB MP, l’ensemble des actions est mis en œuvre par un Comité opérationnel, qui peut prendre 2 configurations selon les besoins. Il peut regrouper uniquement les structures animatrices de pôles thématiques et la Cellule de coordination. Peuvent s’y ajouter les structures animatrices des groupes de travail et des projets labellisés.

 

Un Comité d’orientation stratégique pour orienter et valider

Les actions de l’OB MP sont guidées par un Comité d’orientation stratégique. Le choix a été fait pour l’OB MP, de composer ce Comité d’orientation et de validation de manière à ce qu’il soit représentatif de la variété des acteurs du territoire. Il est donc composé des financeurs de l’Observatoire, de ses membres fondateurs, des membres du Comité restreint de suivi du Grenelle, et de structures complémentaires n’apparaissant pas dans le Comité restreint Grenelle mais qui semblent incontournables en Midi-Pyrénées sur les questions de biodiversité.

 

Une Cellule de coordination pour animer l’ensemble

L’ensemble de l’animation et de la coordination de l’OB MP est assuré par la Cellule de coordination. Cette cellule a 3 grands types de missions. D’abord, elle assure la gestion et le suivi administratif du projet. Ensuite, elle assure des fonctions techniques, comme la gestion de la plateforme de mise à disposition des données et du site web. Enfin, elle assure l’animation des Comité opérationnel et Comités d’orientation stratégique, ainsi que l’animation générale de l’Observatoire en tant qu’interface entre les différents organes de l’Observatoire.

 

Des instances de consultation scientifique et sociétale

Afin de valider la pertinence de ses travaux, l’OB MP informe et saisit pour avis si nécessaire le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN) et le Comité régional Trame verte de bleue (CRTVB).

Araignée ©David Demerges, CEN MP